Hygiène de l’eau potable

Hygiène de l'eau portable: Des millions de germs - mais ce n'est pas une fatalite

L’eau potable: notre denrée alimentaire la plus précieuse

Comme toutes les autres denrées alimentaires, l’eau potable est associée à une date limite de consommation. Ainsi, si elle séjourne trop longtemps dans les conduites, elle risque de devenir impropre à la consommation. Ce phénomène est appelé «stagnation». En cas de stagnation, l’eau potable absorbe les substances des matériaux d’installation et prend la température du milieu dans lequel elle se trouve. Ces deux situations peuvent modifier la qualité de l’eau potable, et donc représenter un risque pour la santé Une température supérieure à 25°C est particulièrement dangereuse, car c’est dans ces milieux tièdes que le nombre de micro-organismes, comme les légionelles, explose. Nombre de normes et de recommandations internationales considèrent même que pour être sûre, la température de l’eau froide doit être inférieure à 20 °C.

C’est pourquoi les exploitants de bâtiments publics en particulier ont le devoir de garantir en permanence une qualité d’eau potable irréprochable dans toute l’installation. Pour cela, il convient d’exclure les quatre principaux risques de contamination de l’eau potable.

Les quatre facteurs de succès d’une hygiène de l’eau potable parfaite

Défis à relever lors de la planification et de la mise en œuvre de l’hygiène de l’eau potable.

Hygiène de l'eau portable - 4 facteurs de succèss

1. L’écoulement

Trinkwasserhygiene Durchströmung Piktogramm

Le dimensionnement des canalisations doit garantir que, dans le cadre d’une utilisation conforme1, des vitesses d’écoulement se produisent plusieurs fois par jour afin de générer les forces de cisaillement nécessaires sur les parois des conduites.

La conception influe sur les paramètres d’hygiène du réseau de canalisations

La conception d’une installation d’eau potable, et notamment la surface des tuyaux en contact avec l’eau ou leur contenu, joue énormément sur les paramètres d’hygiène d’un réseau de canalisations. Pour éviter tout risque de stagnation ou d’échanges d’eau inertes dans les conduites de distribution, le réseau de canalisations doit être conçu dans un but bien précis: faire en sorte que les trajets de flux vers les robinets de prélèvement soient les plus courts possible. Le raccordement d'eau domestique dans un système d'eau potable doit être aussi central que possible. Cela vous donne les chemins d'écoulement les plus courts.

Objectif: des trajets de flux courts et des quantités d’eau dans les conduites faibles

Trinkwasserhygiene-Ziel zur optimalen Durchströmung: kurze Fließwege und geringer Rohrleitungsinhalt

Des trajets de flux courts vers les robinets de prélèvement se traduisent par une importante chute de pression disponible dans le calcul du réseau de tuyauterie. Il est ainsi possible d’opter pour des diamètres de conduites faibles. Lorsque l’installation d’eau potable fonctionne, des débits plus élevés se produisent alors dans toutes les sections du système de distribution principal, créant ainsi dans le même temps de plus grandes forces de cisaillement sur les parois des tuyaux. Une quantité d’eau plus faible dans les conduites pour une fréquence d’utilisation constante des robinets de prélèvement génère en outre des temps de rétention plus courts dans le système. Les échanges/renouvellements d’eau s’intensifient alors, tandis que le niveau moyen de température baisse de manière significative. Les calculs comparatifs montrent que la quantité d’eau contenue dans un réseau de canalisations peut varier de 30 % selon le type de distribution.

Différents concepts de distribution

Globalement, deux concepts de distribution sont possibles pour la mise à disposition de l’eau potable dans un bâtiment.

La distribution horizontale

Avec une distribution orientée à l’horizontale, l’eau potable est amenée dans les étages via une colonne montante centrale. Des conduites de distribution d’étage bifurquent de la colonne montante à chaque étage, auxquelles sont raccordées des conduites d’alimentation d’étages et individuelles pour l’alimentation des robinets de prélèvement dans les cellules humides. Les systèmes de distribution orientés principalement à l’horizontale se rencontrent très souvent dans les bâtiments comprenant de nombreuses installations, comme les hôpitaux et les hôtels.

Horizontale Verteilung bei hochinstallierten Gebäuden

Distribution verticale

Dans les immeubles d’habitations en revanche, l’alimentation en eau potable s’effectue quasiment toujours à la verticale, via des colonnes montantes. Comme le montrent également ici des calculs comparatifs, le choix d’un concept de distribution à l’horizontale ou à la verticale influe également beaucoup sur les paramètres d’hygiène d’un réseau de canalisations, mais aussi sur les coûts de réalisation. Par exemple, à géométrie identique, la quantité d’eau et la superficie intérieure du réseau de canalisations diminuent de plus de 20 % avec une distribution verticale par rapport à un système à l’horizontale comparable. Les pertes en attente du système de circulation sont en outre aussi réduites d’env. 13 %. Plus le réseau de canalisations d’une installation d’eau potable est étendu, plus les différences décrites ici sont élevées.

Vertikale Verteilung z. B. bei Wohngebäuden

2. La température

Trinkwasserhygiene Temperatur Piktogramm

La température de l’eau chaude en circulation doit même être maintenue à plus de 55 °C dans tous les points de l’installation, et même à plus de 60 °C aux Pays-Bas. La quantité d’eau ne pouvant pas être maintenue à température dans une installation d’eau chaude doit être réduite au minimum. La température de l’eau froide devrait être inférieure à 25 °C et, idéalement, ne pas dépasser 20 °C. En l’absence de telles conditions, la qualité de l’eau potable peut s’en trouver modifiée, et donc représenter un risque pour la santé. Une température supérieure à 25°C est particulièrement dangereuse, car c’est dans ces milieux tièdes que le nombre de micro-organismes, comme les légionelles, explose. C’est pourquoi les exploitants de bâtiments publics en particulier ont le devoir de garantir en permanence une qualité d’eau potable irréprochable dans toute l’installation.

Influence des charges thermiques internes

Einfluss innerer Wärmelasten

Les sources de chaleur, comme les conduites d’eau chaude dans les installations sanitaires et de chauffage ou les composants des systèmes électriques et de ventilation, chauffent la conduite d’eau potable à plus de 25 °C dans certaines zones de l’installation si la phase de stagnation dépasse deux heures, et ce même en cas d’isolation conforme.

Influence des charges thermiques externes

Einfluss äußerer Wärmelasten

Températures ambiantes élevées

Dans les édifices non climatisés, des températures extérieures élevées génèrent des températures ambiantes > 25 °C. Conséquence: la température de l’eau froide n’arrive plus à descendre en dessous de 25 °C en cas de stagnation.

Température d’entrée de l’eau

Lorsque l’eau potable exploitée est proche de la surface, l’installation d’eau potable est alimentée par une eau tempérée plus chaude (> 20 °C) en été, entraînant là aussi avec elle une nette diminution de la durée maximale de stagnation tolérable.


3. Les échanges d’eau

Trinkwasserhygiene Wasseraustausch Piktogramm

La conception d’une installation d’eau potable doit permettre un renouvellement d’eau important dans toutes les sections, en particulier dans les conduites d’alimentation des étages et dans les conduites d’alimentation individuelles.

Contamination par stagnation

Le constat pour les hygiénistes est toujours le même: la qualité de l’eau potable dans les installations d’eau potable reste encore insuffisante aujourd’hui. Les problèmes concernent l’eau froide comme l’eau chaude. C’est essentiellement un phénomène appelé stagnation par les spécialistes qui est à l’origine de la contamination de l’eau potable. Différentes causes peuvent expliquer les zones de stagnation: d’anciennes conduites inutilisées ou encore des sections utilisées ponctuellement et jugées non conformes1. Ces zones représentent donc une source de problèmes potentielle de l’installation d’eau potable.

Les obligations de l’exploitant

Trinkwasserhygiene: Betreiber in der Pflicht

C’est à l’exploitant et à lui seul qu’incombe la responsabilité d’assurer des échanges d’eau réguliers. Il est recommandé de débrancher les conduites non utilisées de l’installation d’eau potable ou d’exploiter toutes les sections de manière conforme, c’est-à-dire en veillant à une fréquence d’utilisation et de prélèvement suffisamment élevée.

Modification des habitudes d’utilisation

Souvent, sur une période donnée, l’exploitation d’un bâtiment ou les habitudes des
utilisateurs évoluent. Si le schéma de consommation d’eau potable nécessaire au bon fonctionnement de l’installation n’est pas respecté dans les sections, c’est toute l’installation qui risque d’être paralysée par des agents pathogènes. Le fonctionnement conforme initialement prévu ne peut alors être maintenu que par la mise en place de mesure de purge.

Purges manuelles

Trinkwasserhygiene: Personalintensiver manueller Wasserwechsel

Les purges manuelles par ouverture et fermeture de tous les points de prise concernés impliquent des frais d’exploitation supplémentaires. Les coûts de fonctionnement et de main-d’œuvre que de telles opérations impliquent sont rarement connus et pris en compte au moment de la phase de planification. Le strict respect de ces mesures de purge est donc tout aussi problématique que l’objectif consistant à parvenir à remplacer le volume d’eau tout entier. Si l’application de ces simples mesures conformément au plan de purge engendre déjà des coûts disproportionnés, alors ceux-ci peuvent devenir vraiment élevés si le processus manuel n’est pas soigneusement effectué sur le long terme et si des problèmes de qualité sont décelés lors de l’échantillonnage de l’eau potable.


4. Apport en nutriment

Trinkwasserhygiene Nährstoffangebot

Il est important de réduire au maximum les substances libérées par les matériaux, dans la mesure où cela est techniquement possible. Indirectement, ceci permet également d’éviter une prolifération microbienne, tant à la surface du matériau que dans l’eau potable.

La migration des composants de matériaux favorise la formation d’un biofilm

Verkeimung durch Biofilm

En cas de contact prolongé avec des matériaux (ex. : de conduite ou de robinet), l’eau potable peut se charger en substances par migration des composants de matériaux. Des matériaux et une eau de mauvaise qualité couplés à un phénomène de stagnation favorisent considérablement la formation d’un biofilm qui, s’il n’est pas éliminé, peut à son tour entraîner le développement d’agents pathogènes non souhaités.

Diminution de la libération de substances par les matériaux

Les pièces complexes, comme les robinets, peuvent être source de problèmes. Le microbiome commande toute une série de facteurs de croissance durant la phase de stagnation. Cette phase empêche en outre l’évacuation, et donc la diminution du nombre de micro-organismes planctoniques contenus dans la masse d’eau. C’est pourquoi, dans la mesure où cela est techniquement possible, il est primordial de limiter au maximum la libération de substances issues des matériaux en contact avec l’eau potable. Il convient de s’assurer que tous les matériaux sont adaptés à une utilisation avec de l’eau potable.


KHS-Logo

Système d’hygiène KHS

Le système d’hygiène KEMPER élimine les phénomènes de stagnation et leurs impacts négatifs sur la qualité de l’eau. Dans le respect des aspects économiques et durables, il veille à ce que l’eau potable disponible au niveau de tous les points de prise soit toujours fraîche et d’une qualité irréprochable. Ceci pour que toutes les parties, du planificateur aux consommateurs, en passant par l’exploitant et l’installateur, puissent profiter chaque jour et en toute sécurité d’une eau potable de qualité.

Diese Webseite nutzt Cookies

Diese Webseite nutzt Cookies zur Verbesserung des Erlebnisses unserer Besucher.

Einige dieser Cookies sind technisch zwingend notwendig, um gewisse Funktionen der Webseite zu gewährleisten.

Darüber hinaus verwenden wir einige Cookies, die dazu dienen, Informationen über das Benutzerverhalten auf dieser Webseite zu gewinnen und unsere Webseite auf Basis dieser Informationen stetig zu verbessern.